Visiter la Plaza de España à Séville

0
196

La Plaza de España est l’un des plus beaux endroits de Séville. Son projet est le plus emblématique de l’Exposition ibéro-américaine de 1929. Il a été conçu par l’architecte sévillan Anibal González et ses travaux ont commencé en 1914, dans lequel jusqu’à 1.000 hommes ont travaillé en même temps.

La place est grande (200 mètres de diamètre), a une forme sémiéliptique, symbolisant l’étreinte de l’Espagne et de ses anciennes colonies, et regarde vers le fleuve Guadalquivir comme un moyen de suivre à l’Amérique. Sa superficie totale est de 50.000 mètres carrés, dont 19.000 sont construits et les 31.000 autres sont des espaces libres, est bordée par un canal qui s’étend sur 515 mètres et est traversé par quatre ponts.

Plaza de España de Sevilla.

Les bâtiments qui entourent la place sont structurés en un bâtiment central, des ailes avec des bâtiments intermédiaires qui compensent une longueur excessive et des tours aux extrémités. Cet étage répond de très près au schéma formel du type de villa palladienne à ailes courbes, comme la Villa Badoer de Fratta Polesine ou la Villa Trissino à Meledo, présentée par l’architecte italien Andrea Palladio dans ses Quatre Livres d’Architecture, que connaissait Aníbal González. La construction est faite de briques apparentes et d’une décoration abondante de céramique, de plafonds à caissons, de fer forgé et gaufré et de marbre sculpté, ce qui donne à l’ensemble une atmosphère Renaissance, selon les écrits d’Aníbal González, son inspiration pour concevoir la place a été la Renaissance espagnole, la modernisant.

Plaza de España de Sevilla

Les deux tours qui flanquent la place et qui créent une atmosphère de style baroque mesurent 74 mètres de haut, et ont créé un mécontentement parmi les universitaires pour rivaliser en hauteur avec la Giralda.

La fontaine centrale, œuvre de Vicente Traver, a été beaucoup remise en question car elle brise le vide de la place. Le canal qu’il contient est traversé par quatre ponts représentant les quatre anciens royaumes d’Espagne. Sur les murs de la place est une série de bancs qui délimitent l’espace des cinquante provinces espagnoles classées par ordre alphabétique, dans lequel sont représentés pour chacune des provinces, ses armoiries, la carte et quelques faits historiques remarquables de la même.

Aujourd’hui, il abrite la subdélégation du gouvernement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here